La finition et les différentes qualités :

L’étape la plus délicate et la plus importante à nos yeux est la conception des points de fixations. On retrouve sur le marché des finitions de tous types et surtout à tous les prix ! Mais une pièce avec des acroches décalées ou un diamètre inexacte vous rendront le montage tout simplement impossible.

Nous avons développé une multitude de plots, supports et diverses agrafes pour ajuster au mieux le carénage.

Une fois la pièce ébavurée et nettoyée vous pouvez voir ici l’intérieur de la pièce « pressée sous vide » Une épaisseur infime avec un flex et une résistance résulte de cette technique.

Pour le choix de la trame du carbone, il existe deux types "d’armures", le "taffetas" ici sur à gauche et le "sergé" à droite. Le sergé étant le plus diffusé et le plus typé racing, notre choix s’est tout simplement porté vers cette version.

Depuis près d’un an Moto Vision a mis sur le marché une finition mate qui correspond à une demande accrue de notre clientèle et qui a été influencée par les constructeurs eux mêmes. Le carbone mat vous sera proposé sur un maximum de motos.

Dernier point, le vernis de finition ! Dans le reportage précédent nous voyons que la pièce qui sort du moule possède déjà un certain "brillant". Il existe là encore une multitude d’offres et de finitions possibles. La moins onéreuse est un lustrage préalable du moule de façon à obtenir un brillant direct sans aucun vernis, idéal pour une pièce "racing" ou prévu pour la peinture. La deuxième méthode, souvent utilisée, est l’application d’un polish sur la pièce. Cette technique va faire briller la fine couche de résine de façon à faire croire à la pose d’un vernis.

La vidéo parle d'elle même et démontre qu'il existe bel et bien une réelle différence entre un polish et un véritable vernis.

Nous appliquons un vernis anti UV plus que garni sur toutes nos pièces (finition vernie ou mate).

Le prix étant facile à obtenir mais la qualité beaucoup moins, nous vous laissons faire votre choix.