Gants obligatoires - bien choisir

Publié le 07/11/2016

  • Gants obligatoires - bien choisir

Le législateur a tranché : ces équipements de protection des mains sont désormais obligatoires. Au même titre que le casque, vous êtes verbalisable si vous êtes contrôlé sans gants par la maréchaussée...

 

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033131556&categorieLien=id

 

 

Quels gants seront obligatoires ?

Il sera obligatoire de porter des gants homologués.

Selon quelle norme ?

L’arrêté prévoit que les gants « doivent respecter les caractéristiques des gants pour motocyclistes, conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle, attestées par le marquage CE. »

Sachant qu’il n’existe pas de norme française NF pour les gants moto, l’homologation CE s’effectue selon la norme européenne EN 13594, avec deux versions (2003 et 2015), la première avec deux niveaux de protection, la seconde avec trois niveaux.

La présence d’une étiquette CE seule, sans le pictogramme du motard, signifie que l’équipement a été homologué selon la version 2003 de la norme EN 13594.

La présence du pictogramme motard, qui s’accompagne forcément de l’étiquette CE, signifie que l’équipement a été homologué selon la version 2015 de la norme EN 13594.

 

Cette « révision » EN 13594, dont l’intitulé est désormais « Gants de protection pour motocyclistes », a été présentée en fin d’année 2015. Elle prévoit trois niveaux de qualité :

 

 

- Niveau 1 : Préservent les mains des méfaits de l'abrasion pendant 4 secondes

- Niveau 1 KP : Rajout d’une coque de protection des doigts au standard précédent.

- Niveau 2 KP : Le plus élevé. Préserve vos mains de l'abrasion pendant 8 secondes et disposent également d'une coque de protection des articulations des doigts mais encore plus protectrice qu'au niveau 1 KP.

 

Les premières paires de gants homologuées selon cette révision devraient l’être vers fin 2016. Ce qui conduirait à la systématisation de cette norme pour quasiment tous les gants dignes de ce nom, vers 2018.

 

 

Quelles sanctions:

 

La sanction pour absence de gants ne sera pas la même que celle pour absence du casque ou absence de la ceinture de sécurité, c’est-à-dire la perte de trois points sur le permis de conduire, assortie d’une amende forfaitaire de 135 euros (minorée à 90 euros, majorée à 375 euros).

Il parait difficile de justifier aux yeux des usagers une sanction aussi sévère pour un équipement de protection d’organes non vitaux (les mains et avant-bras).

Et ce d’autant plus qu’une partie de la population visée, celle des très jeunes conducteurs en 2RM (les 14-18 ans), est titulaire du permis AM qui ne peut pas perdre de points.

En cas d’infraction constatée, la sanction sera une amende de troisième classe, soit 45 euros en amende minorée (si vous payez rapidement) et 68 euros en amende forfaitaire.

Pour les passagers et les conducteurs de cyclomoteurs ou quads, ça s’arrête là.

Attention, pour les conducteurs de motos et scooters de 125 cm3 et plus, l’infraction sera sanctionnée en plus par la perte d’un point sur le permis de conduire (A, A2 ou B).

Cette perte de point ne concerne que les conducteurs, pas les passagers.

Si le conducteur porte des gants et pas le passager, seul le passager paie une amende et il ne paie que l’amende : pas de perte de point, qu’il possède un permis de conduire ou non.

Par contre si le passager est mineur (moins de 18 ans), le conducteur est considéré responsable, c’est donc ce dernier qui paie l’amende (mais ne perd pas de point).

Cela dit, ces principes se fondent sur des articles du Code la Route (R412-1 et R412-2) qui prévoient expressément ces situations.

Ce qui n’est pas le cas pour les gants obligatoires.

Le Code de la Route sera-t-il mis à jour pour intégrer ces cas précis ? On peut en douter car toute modification du code de la route relève d’une compétence interministérielle entre trois ministères (Intérieur, Transports, Environnement) et s’avère donc longue et compliquée.

 

Comment faire son choix:

 

Le choix d’une paire de gants de moto n’est pas simple. Que ce soit des gants pour la mi-saison, des gants d’été ou des gants d’hiver, il est important de posséder un équipement de qualité afin que vous puissiez vous protéger des aléas de la nature ou tout simplement d’une chute. Votre premier reflexe en cas de chute sera de mettre vos mains en avant ! Les gants de moto ont pour objectif d’assurer votre sécurité (surtout celle de vos mains). Ils doivent également être confortables et vous offrir une sensation agréable au toucher lors de chaque manipulation et ce, dans n’importe quelle condition et situation !

Les gants servent avant tout à protégez vos mains lors d’une chute, en effet le premier réflexe en cas de chute est de mettre ses mains en avant.
Les gants que vous choisirez devront être confortables et vous offrir une sensation agréable au toucher lors de chaque manipulation et ce, dans n’importe quelle condition et situation.
Vous devrez ensuite choisir vos gants en fonction de la saison : été, hiver ou mi-saison. Les gants vous protègent en cas de chute mais aussi contre les aléas de la nature (pluie, froid), la conduite de votre moto n’en sera que plus agréable.

 

 

 

 

Le gant d'été :

 

Souvent négligé pendant les périodes de forte chaleur, il reste néanmoins protecteur. Le risque de tomber l’été reste le même que durant une autre saison.

Un gant d’été sera souvent en cuir très ajusté, et/ou micro-perforés pour laisser circuler l’air. Ce sera là l’option la plus résistante à l’abrasion.

L’espace disponible au bout de chaque doigt doit être de 1 mm. Fuyez les modèles mal taillés (index trop long, majeur trop court), vite inconfortables.

Un gant dit « textile » sera plus aéré et plus confortable. Il est néanmoins plus fragile. Privilégiez alors des gants avec des renforts en cuir aux emplacements stratégiques.

Faites en sorte de choisir une paire qui ne nuise pas à la souplesse de vos gestes. Il est préférable que le gant soit accompagné d’une lanière qui fasse le tour de votre poignet. Pour un maximum de confort, il est nécessaire que vos gants soient composés d’une doublure afin de rendre le toucher plus agréable.

 

 

Le gant « mi saison » :

 

Pour faire simple, un gant de mi-saison pourrait se définir par un gant d’été avec une membrane étanche et coupe-vent en plus mais ils ne disposent pas forcément d'une isolation thermique. Ils permettent de rouler par des températures clémentes. Tout comme le gant été il se porte relativement ajusté.

En plein été, les gants mi-saison risquent d’être trop chauds surtout à cause de la membrane. Par contre, il est judicieux d’en avoir une paire sous sa selle lors de la première averse.

La fausse idée que les gens ont généralement, est que les gants Gore-Tex (ou autre matière concurrente) sont des gants d'hiver. Ca peut l'être, mais pas forcément ! Le Gore-Tex, ou équivalent type Aerotex, est une membrane imperméable, respirante et coupe-vent. Ca signifie qu'elle isole très bien des intempéries, mais pas vraiment du froid

 

 

Le gant d'hiver :

 

De bons gants moto hiver permettent d'affronter sereinement des températures aux alentours de 0°C ou moins. Ils doivent donc posséder une membrane imper-respirante type Gore-Tex, et une isolation thermique additionnelle (Thinsulate par exemple). Veillez à ce qu’au niveau de la paume il y ait une bonne couche de ouate assez étanche et respirante, elle stockera efficacement la chaleur.  Privilégiez également des matières tels que le cuir, plus celui-ci sera souple et meilleur il sera.

Bien sûr, votre choix est à adapter selon votre région, certaines étant plutôt douces et pluvieuses quand d'autres sont froides et sèches.

 

 

 

Choisir une taille :

 

Il existe autant de façons de mesurer la taille de sa main que de façon de nommer les tailles de gants...

* Taille XS, S, M, L, XL, XXL... et les tailles sont différentes si on parle de gants UK ou de gants français !

* Taille 5, 6, 7, 8 et jusqu'à 11... des chiffres qui ne signifient rien si on ne connaît pas la méthode de calcul !

 

VOICI LA MÉTHODE SIMPLE POUR CHOISIR LA TAILLE DE SES GANTS SANS SE TROMPER !

 

MESURER LE TOUR DE SA MAIN AVEC UN MÈTRE DE COUTURIÈRE

 

A l'aide d'un mètre de couturière (souple), mesurer le tour de votre main sans inclure le pouce. Conseil : mesurez la main dont vous vous servez le plus (la droite pour un droitier, la gauche pour un gaucher).

 

 

Voici un tableau récapitulatif des différentes tailles de gants pour information...

 

Tour de main en cm

Taille

Taille US femme

Taille US homme

Taille UK

15

5,5

XXS

-

6

16

6

XS

-

6,5

17,5

6,5

S

-

7

19

7

M

-

7,5

20

7,5

L

XS

8

21,5

8

XL

S

8,5

23

8,5

XXL

M

9

24

9

3XL

L

9,5

25,5

9,5

-

XL

10

27

10

-

XXL

10,5

 

Tableau original chez http://www.guidedestailles.com/

 

 

Vous voilà informé et équipé pour toutes les saisons !

 

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.